Une saga humaine, presque notre histoire à toutes et tous !

Une chronique de l’Équipe Galerie XYZ

Du bien au soleil couverture

Des « pieds noirs » canadiens, et ce ne sont pas des indiens d’Amérique, mais bel et bien des colons d’Algérie qui auront tenté d’être heureux. Mais comment peut-on être heureux un jour quand tout est perdu d’avance, quand le sens même de la vie nous échappe, quand la guerre s’en mêle , et que jamais nous ne fûmes aimés ? Le personnage principal de ce roman, Juliette, sacralise à lui seul tous les maux du monde qui surgissent quand l’amour est absent d’entre les êtres humains. Et ce n’est pas la vengeance qui peut-être nous est offerte par l’auteure, qui nous sauvera ! Nous sommes de mauvaises bêtes, et ce roman nous mène de paysages en paysages, de caractères en caractères, jusqu’au fin fond de nos ombres, et de nos espoirs, au soleil… Des paysages d’hiver qui nous amènent aux rêves intérieurs, des personnages masculins si bien décrits, comme ce vieux monsieur désargent é et si bien élevé qui se contente avec grâce de la proximité de jeunes filles, ou ces jeunes filles au corps de femme, pas encore tout à fait capables de maîtriser les effets de leurs charmes ! Une saga humaine, presque notre histoire à toutes et tous !

Equipe Galerie XYZ

Découvrez nos actualités (notamment le grand concours de chroniques littéraires) ici : concours.galerie.xyz

***

Du bien au soleil sera publié chez Encre Rouge (encrerouge.fr/categorie-produit/stephanie-perreault/) en janvier 2019 et sera disponible en version numérique dès la fin décembre 2018. Distribué par Hachette, le format imprimé de 277 pages sera sur les étagères des plus grandes librairies francophones. En Amérique, il sera aussi possible de se procurer des copies dédicacées par l’auteure québécoise via la fiche contact de son site web   stephanieperreaultauteure.com ou sa page facebook.com/stephanieperreaultauteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

0